Ces rappeurs célèbres qui ont ouvert leur propre restaurant

Loin de se limiter à une seule passion, certains rappeurs ont décidé de s’affirmer dans un secteur que l’on peut aussi considérer comme un art : la gastronomie. Eh oui, de nombreux artistes se sont lancés dans la restauration et ont réussi dans cette voie. Voici deux figures du rap qui ont misé sur le fast-food et ont brillamment réussi leur pari.

Les rappeurs et la restauration Pixabay
Les rappeurs et la restauration

Chicken N Beer de Ludacris

Ludacris, jeune rappeur anglais, s’est inspiré de son album platine Chicken-n-beer sorti en 2003 pour nommer son établissement de restauration. Il s’agit d’une cantine à l’aéroport international Hartsfield-Jackson d’Atlanta, ouverte depuis novembre 2016 et spécialisée  dans le menu classique du Sud. Outre le poulet et les gaufres, les crevettes et les graminées, le menu inclut également du hummus et du hamburger au fromage IPA Cajun.  La bière, évidemment, fait partie intégrante des boissons à la carte du restaurant.

Wingstop de Rick Ross

Le rappeur Rick Ross est parti de rien avant de devenir célèbre. Le Wingstop Restaurants Inc est une chaîne franchisée dont la spécialité s’avère être les ailes de poulet. Déjà en 2014, il comptait 9 établissements, et à ce jour, 25 restaurants font partie du réseau. Outre le Wingstop, l’artiste a aussi investi dans la chaîne Checkers, un réseau américain de fast-food. Celui-ci est par contre spécialisé dans les hamburgers et frites. Et la liste est loin d’être exhaustive ! D’autres grands noms du rap comme Puff Daddy et Jay Z ont aussi leur propre restaurant. 
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire