Café et fromage, un accord inédit à tester

Déguster du fromage avec du vin, c'est très classique, presque banal. Dès qu'on remplace le vin par du café, ça devient plus intéressant, car c'est nouveau et original. L'idée a émergé d'un grand spécialiste des cafés haut de gamme, Malongo.

Accord Roquefort et Brésil Sul de Minas Malongo
Accord Roquefort et Brésil Sul de Minas

Une expérience gustative inédite et surprenante

Malongo n'est pas un nom nouveau dans l'univers du café en France. Ce leader des cafés haut de gamme équitables et issus de l'agriculture biologique organise depuis une vingtaine d'années le concours "Jeune Professionnel du Café". C'est donc tout naturellement qu'il nous propose de découvrir l'accord café-fromage, une nouvelle tendance que gourmands et gourmets auront peut-être l'occasion d'expérimenter durant l'événement Tous au Restaurant. Le torréfacteur suggère en effet aux établissements participants de proposer à leurs clients ce duo d'exception.

Des accords tout trouvés pour ravir les papilles

Quand on réunit la deuxième boisson la plus appréciée et consommée dans le monde, et un produit phare du patrimoine culinaire français, cela ne peut que donner un duo explosif (en bouche évidemment).  Alors, pour changer du vin-fromage, il faut oser s'aventurer en territoire inconnu. Vous n'avez pas vraiment besoin de réfléchir longtemps aux accords adéquats, une spécialiste de chez Malongo s'en est déjà chargée. Tous les cafés sont bien sûr vendus en ligne par la marque.  

 Avec du camembert par exemple, la marque conseille du Malabar Moussonné d'Inde, un café bien corsé qui accompagne à merveille ce fromage au goût relevé.

 Avec un beaufort, le Honduras, un café originaire d'Amérique centrale, est tout indiqué. Tous deux présentent des notes fruitées qui vont très bien ensemble.

Découvrez ici tous les accords suggérés par Malongo.
   
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire