Bientôt la 4e édition du S.Pellegrino Young Chef

Après trois éditions qui ont couronné Mark Moriarty, Mitch Lienhard et Yasuhiro Fujio, le S.Pellegrino Young Chef est en quête d'un nouveau talent. Comme à l'accoutumée, cette compétition internationale récompensera un jeune chef issu de l'une des douze régions qui seront en concurrence (contre 21 régions pour les précédentes éditions). Les inscriptions ouvriront le 4 février et s'achèveront le 30 avril 2019.

S.Pellegrino Young Chef Sanpellegrino officiel
S.Pellegrino Young Chef

Les modalités d'inscription et de participation  

Âge, expérience et langue… toutes les conditions à remplir pour pouvoir participer à la nouvelle édition du S.Pellegrino Young Chef est consultable ici. L'inscription sera ouverte du 4 février au 30 avril 2019, exclusivement sur le site officiel de Sanpellegrino.  

Les chefs qui ont déjà participé à ce prestigieux concours, mais n'ont pas remporté le premier prix, seront encore éligibles à condition de ne pas dépasser l'âge requis (être majeur et âgé de 30 ans au maximum). Comme d'habitude, chaque chef sera jugé sur son plat signature ou "Signature Dish". Pour les intéressés, il est temps de se mettre aux fourneaux et de peaufiner cette spécialité qui sera peut-être le grand gagnant.  

Les grandes dates à retenir  

Pour cette édition, plusieurs changements ont été apportés par les organisateurs. La répartition des candidats se fera cette fois-ci en 12 régions au lieu de 21, avec un effectif pouvant aller jusqu'à 15 finalistes régionaux. Les finales régionales se dérouleront entre le 21 juin et le 31 décembre 2019, tandis que la grande finale aura lieu à Milan, avant juin 2020.  

Les candidats seront évalués sur trois principaux critères, à savoir leurs connaissances et compétences techniques, leur créativité et leurs croyances personnelles ou convictions.
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire