Attention aux faux avis sur les restaurants

La justice a tranché : un faux avis déposé sur les guides ou annuaires concernant un restaurant peut vous coûter très cher s’il porte atteinte à l’image de l’établissement. C’est ce qui est arrivé à un internaute qui aura à débourser en tout 7500 euros d’amende et de frais !

Loiseau des Ducs Loiseau des Ducs - Groupe Bernard Loiseau
Loiseau des Ducs

Problème de chronologie démontrant la mauvaise foi de l’auteur

Le commentaire désobligeant de l’internaute était dirigé à l’encontre du restaurant étoilé Loiseau des Ducs (1 étoile Michelin), un établissement du groupe Bernard-Loiseau à Dijon. Pour la justice, les propos de l’incriminé sont faux et malveillants. En effet, à la date de la mise en ligne du commentaire sur la version en ligne des Pages Jaunes, en juillet 2013, le restaurant n’était pas encore opérationnel. Son ouverture officielle a lieu 5 jours après la publication de l’avis. L’auteur a utilisé le pseudonyme Le Clarifieur. Malgré l’avis, le restaurant s’est vu décerner une étoile au guide Michelin 7 mois après son ouverture.

Un dénigrement pour porter préjudice à l’avenir du restaurant

C’est le quotidien local Le Bien public qui a relayé l’information, laquelle a reçu plus tard la confirmation d’Ahlame Buisard, directrice du groupe et gérante de l’établissement. Elle a indiqué que l’objectif de l’enseigne était de donner une leçon à ces individus dont les commentaires ont pour objectif de détruire. L’auteur parle en effet de superficialité, mais également d’assiette peu remplie, alors que l’addition est « copieuse ». Pour la justice, l’objectif de l’auteur de ce discrédit est de dissuader les lecteurs sur leur intention de se restaurer dans l’établissement.   
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire