Artisan de la Truffe, nouvelle adresse autour de la truffe

Une cuisine raffinée autour du noble tubercule qu’est la truffe… c’est ce que propose Artisan de la Truffe à Paris. Après un premier restaurant au 3e étage du BHV Marais, cette adresse gastronomique a ouvert une seconde adresse à Montmartre, rue des Martyrs. Et la truffe est toujours à l’honneur !

Plat chez Artisan de la Truffe Artisan de la Truffe / Facebook officiel
Plat chez Artisan de la Truffe

Un nouveau temple de la truffe à Paris 9

Prestigieuse, noble, exquise… la truffe incarne assurément le luxe en gastronomie. Une quête du raffinement que l’on retrouve également dans la décoration à la fois élégante et épurée du restaurant Artisan de la Truffe. C’est dans la célèbre rue des Martyrs que le second restaurant de cette enseigne assez particulière a ouvert ses portes en septembre dernier. Une adresse qui présage une cuisine à la fois originale et raffinée, le tout dans une ambiance conviviale articulée autour des couleurs bois, noir et blanc.  

Si les vrais amateurs de truffe découvrent dans ce havre d’élégance des plats créatifs où la truffe est sublimée par d’étonnants mariages de saveurs, les néophytes vivront surtout une initiation inoubliable autour de cette gourmandise. De l’entrée au dessert, la truffe sait surprendre, même les papilles les plus exigeantes.

Restaurant chic et épicerie fine

Chez Artisan de la Truffe, ce précieux ingrédient est proposé en plusieurs déclinaisons. Frais, cuisiné, en produits d’épicerie fine… il y en a pour tous les goûts. En matière de truffe fraîche, les suggestions se font selon les saisons : truffe blanche, truffe Brumale, truffe d’été, truffe de Bourgogne, etc.  Pour ceux qui veulent s’attabler, le menu est comme une invitation à une nouvelle expérience culinaire, entre charcuterie, fromages et autres associations originales, sans oublier le vin : idéalement du rouge avec la truffe noire et du blanc avec la truffe blanche.        
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire