5 plats qui symbolisent à merveille la gastronomie française

La gastronomie française est mondialement réputée, avec des chefs reconnus à l’international, comme Pierre Gagnaire. Si le répertoire des plats typiquement français est bien fourni et très diversifié, cinq spécialités ressortent et sont le plus souvent citées.

Cuisine française Pixabay
Cuisine française

Le bœuf bourguignon

Originaire de la Bourgogne, le bœuf bourguignon est l’un des plats traditionnels les plus appréciés des Français. Cuit longuement à feu doux dans une cocotte, ce plat convivial et gourmand était tout simplement appelé estouffade de bœuf. Plus tard, le nom qu’on lui connaît aujourd’hui fait bien plus honneur à sa région, car il est préparé avec deux spécialités du terroir bourguignon : le vin rouge et la viande de bœuf charolaise. Le plus souvent accompagné de champignons, de carottes et de lardons, il fut longtemps un plat de fête et un plat dominical pour les paysans.

La blanquette de veau

Tout comme le bœuf bourguignon, la blanquette de veau est un plat mijoté. Dans les villages, les paysans le laissaient ainsi sur le feu pendant qu’ils terminaient les travaux du matin. Avec sa sauce blanche et ses morceaux de veau de choix, la recette de la blanquette a connu plusieurs modifications et ajustements au fil de l’histoire. En 1927, le livre de recettes de Mme Saint-Ange fait de la blanquette de veau un véritable plat de la cuisine bourgeoise. C’est elle qui a pour la première fois intégré de la crème au roux, initialement un mélange de beurre fondu et de farine.

Le cassoulet

Plat du Sud de la France, ce sont les communes de Castelnaudary, de Carcassonne et de Toulouse qui se disputent la véritable recette du cassoulet. Ragout de haricots blancs et de saucisses, le cassoulet tient son nom de la cassole en terre cuite dans laquelle il est cuisiné. Au fil des années, plusieurs variantes du cassoulet sont apparues, mais avec des recettes toujours aussi délicieuses. En plus des haricots, ne vous étonnez donc pas d’en trouver avec du confit de porc, des morceaux d’agneaux ou encore avec de la tomate fraîche.

Le magret de canard

Met délicat, le magret de canard est une autre spécialité du Sud. En quelques années seulement, ce plat est devenu lui aussi un emblème de la gastronomie française. Cuit saignant, le magret de canard est en réalité très jeune, car il a été mis à l’ordre du jour vers la fin de 1959 par le chef étoilé André Daguin. Le magret provient d’un canard gras, mais se trouve être un morceau maigre riche en acides gras mono-insaturés.

Les escargots

Lorsque l’on parle de la gastronomie française à l’étranger, les escargots et les cuisses de grenouilles font partie des plats les plus connus. Chaque région a sa manière de les cuisiner. En Alsace, la chair d’escargots est cuisinée en gelée aromatisée, elle est farcie au beurre en Bourgogne tandis que le Languedoc le prépare avec une sauce au jambon. On peut cependant tout simplement frire le tout à l’ail et au persil, ou encore mieux, griller ! Une assiette d’escargots restera toujours succulente, peu importe sa préparation. On l’accompagne généralement d’une salade fraiche.      
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire