5 chiffres impressionnants sur le burger

Le burger, on aime, on adore même ! Ce roi des fast-foods fait tourner les têtes avec des chiffres hallucinants et des inspirations incroyables pour certaines enseignes qui n’ont plus de limite en matière d’ingrédients ou de calories. Voici 5 choses à savoir sur ce plat au un succès fou.

Burger Pixabay
Burger

1- 1,46 milliard de burgers par an consommés en France

C’est le chiffre ressorti de l’étude du cabinet Gira Conseil (cabinet spécialisé sur le marché de la Consommation Alimentaire Hors domicile) pour l’année 2017. Une hausse est constatée par rapport à 2016 où cette consommation était de 1,2 milliard annuel. Toutefois, la France est encore loin des 50 milliards de hamburgers annuels consommés à travers le monde. L’étude montre que les Français mangent 14 burgers par an en moyenne. Il faut dire que trouver un hamburger, c’est tout ce qu’il y a de plus simple puisque ce plat est proposé dans 85% des restaurants en France.

2- 75 hamburgers par seconde vendus par McDonald’s

Parmi les 2028 restaurants de fast-food en France, McDonald’s en compte 1380, soit approximativement 3% des 37 241 restaurants de la chaine à travers le monde. Pour l’ensemble de ces établissements, le Big Mac est le plus vendu, avec 900 millions de pièces écoulées par an.

3- 1 400 euros pour déguster le burger le plus cher du monde

Le prix moyen d’un burger varie entre 9 et 11€. On en trouve même pour moins que ça ! Le restaurant londonien Honky Ton propose un hamburger qui coûte 100 fois plus cher. En cause, une recette qui sort de l’ordinaire et qui puise ses ingrédients aux quatre coins du monde : de la Nouvelle-Zélande pour le chevreuil, du Japon pour le bœuf de Kobé, du Canada pour le homard, de la Russie pour le caviar Beluga. Pour compléter le tout, il y a du bacon au sirop d’érable, de la sauce mangue et champagne, de la truffe blanche d’Alba. En assaisonnement, le restaurant propose du sel de l’Himalaya et du safran iranien. Bref, un concentré de la gastronomie mondiale entre les buns.

4- 913 kilos : poids du plus grand burger

Outre le record de prix, il y a aussi celui de la taille. C’est en 2012 que le plus gros hamburger du monde a été proposé par le Bear Casino Resort, un établissement du Minnesota. Il pesait 913 kilos.

5- 20.000 calories dans un seul burger

En 2011, le Heart Attack Grill, à Las Vegas, a proposé un burger de 20 000 calories, soit 10 fois plus que ce dont un homme a besoin au quotidien. Ce monstre appelé Octuple Bypass Burger est composé de 1,8 kg de viande et d’une quarantaine de morceaux de bacon, en plus d’autres garnitures.

Le burger parfait

Longtemps associé au junk food, le burger est aussi un plat qui sait se faire gourmet et élégant. Pour obtenir un burger parfait, Shayne McCallum, un chef australien, révèle que la perfection est avant tout une affaire de sauce. Cette dernière doit absolument contenir de la sauce tomate, de la mayonnaise, de la moutarde et du jus de cornichon. Le choix de la viande, plutôt maigre, a aussi son importance.

Gordon Ramsay a, lui aussi, dévoilé sa recette du burger parfait:
- du pain burger sans sésame
-1 oignon blanc, une tomate et une poignée de salade
- Un peu de beurre
- De l’huile d’olive
- De la mayonnaise à la moutarde à l’ancienne
- Du cheddar
- Deux steaks bien tendres

On commence par couper la tomate et l’oignon en rondelles assez épaisses. Ensuite, on assaisonne  la viande au poivre et au sel, sans oublier l’huile d’olive. Elle passe ensuite au grill, tout comme les rondelles d’oignon. À mi-cuisson, et pour adoucir le goût, on applique au pinceau un peu de beurre sur les steaks. En fin de cuisson, la viande est recouverte d’une tranche de cheddar, à ne retirer du grill qu’une fois le fromage bien fondu.


Pour le dressage, chaque ingrédient est délicatement superposé, en commençant par la salade et en intercalant avec une couche de mayonnaise.
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire