42 Degrés : l’unique adresse végétalienne parisien

Paris s’ouvre à la bistronomie végétalienne.

Restauration végétalienne Instagram 42 Degrés
Restauration végétalienne
La capitale s’offre son tout premier établissement spécialisé dans la « raw food ». Baptisé 42 Degrés, l’établissement axe son offre sur des fruits et légumes crus ou s’ils sont cuits, ils passent par une cuisson à 42 degrés grands maximum. D’où le nom de cette nouvelle adresse parisienne.

Une cuisine saine et une offre dynamique

Il faut savoir qu’au-delà de 42 degrés, les fruits, légumes et autres produits naturels commencent à perdre leurs atouts nutritionnels, notamment leurs apports en vitamines se réduisent progressivement. Chez 42 Degrés, la cuisson est réalisée dans des déshydrateurs alimentaires. En plus d’une carte raw vegan, l’enseigne est très portée sur les produits bios. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, on trouve chez 42 Degrés une offre de recettes intéressantes. La pizza y est même présente ! En plus de l’offre permanente à la carte, l’enseigne propose un menu du jour. De quoi varier ses déjeunés ! Cerise sur le gâteau, dans l’après-midi, 42 Degrés se mue en salon de thé végétalien.

Une carte alléchante

Oui, il faut l’avouer, étant une première à Paname et en France, le concept peut paraître curieux. C’est d’ailleurs une raison pour aller tester 42 Degrés. Pour vous donner une idée de ce que l’on déguste, sur place, ou-dejeuner est allé jeter un coup d’œil sur la page Facebook de 42 Degrés. La surprise a été plaisante et appétissante : Quiche d’épinards, burger vegan, lasagne vegan, Taboulé oriental et Falafel, pad Thaï, Glace à la banane et coulis de cacao cru, brownies au caroube, cheesecake aux fruits de saison, Mousses aux chocolat et oranges confites… Pour les férus de crudités : Salade de carottes façon vietnamienne, salade verte coleslaw et crackers, Soupe de céleri-rave, chips de betterave… On ne sait pas vous, mais tout cela nous donne l’eau à la bouche ! 
Marie
Par

Chez elle, on retrouve à la fois l’amour de l’écriture et la passion de la bonne cuisine. Critique gastronomique en herbe, elle est en recherche permanente de nouvelles expériences culinaires pour ensuite partager ses ressentis avec les lecteurs de ou-dejeuner.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire