300 dollars d'addition pour Obama

Il y a eu l’aventure des sushis à Tokyo, au Japon, durant laquelle le Président Barack Obama a eu du mal à finir son plateau, pourtant concocté spécialement par le meilleur maître sushi du monde. Cette fois-ci c’est à la caisse d’un restaurant grill aux USA que le Chef d’État américain a vécu un petit incident, pas trop grave pour son palais, mais un peu lourd pour son portefeuille.

Un burger pour Obama chinasmack
Un burger pour Obama

L’homme le plus puissant du monde : VIP, mais généreux

Cela s’est passé le 11 juillet dernier au restaurant Franklin's à Austin (Texas – USA). L’enseigne est particulièrement cotée et de ce fait, les files d’attente sont monstrueuses. Vous vous doutez bien que le Président des USA, étant donné son rang, mais également pour des raisons de sécurité, n’a pas à faire la queue comme tout le monde. Son staff et lui ont donc coupé la file et sont passés en priorité. Mais sans doute pour se faire pardonner, ce qui au passage dénote une certaine sensation de gêne quant à ses privilèges, Barack Obama a proposé de prendre en charge l’addition des clients qu’il a doublé Bruce Finstad et sa fille Faith.

Une addition à laquelle le Chef d’État ne s’attendait pas

Au total, l’établissement a présenté une note s’élevant à 300 dollars ce qui a surpris Barack Obama, un billet de 20 dollars à la main. Et c’est justement ce détail qui a marqué les esprits. Certains témoins ont trouvé que le Président américain avait l’air fin avec son billet alors que l’addition était 15 fois plus élevée. Avec un air amusé, il a alors dégainé sa carte bancaire et a procédé au paiement. Parmi les plats commandés, il y avait 1,5 kg de boeuf, 1 kg de côtes, 1 quart de kg de saucisses et pareil de dinde. 
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire