3 légumes d'automne qui nous veulent du bien

C’est le moment de faire le plein de légumes de saison. En automne, nos paniers prennent une belle couleur grâce à la grande variété de fruits et légumes que l’on retrouve sur les étals. Dans les restaurants qui cuisinent les produits frais et locaux, les légumes d’automne sont aussi au menu. Ces trois produits, à la fois colorés et gorgés de bienfaits, sont les stars de la saison.

Légumes d'automne Pixabay
Légumes d'automne

Le potiron  

Bien qu’il soit plutôt un fruit, le potiron, à l’instar de la citrouille, est un produit phare du mois d’octobre. C’est une grande source de bêta-carotène et de vitamine A, B2 et C. Sa richesse en antioxydant en fait  un bon stimulateur pour le système immunitaire. Il est également riche en phosphore et contient peu de calories. Le potiron se cuisine de plusieurs façons aussi bien en préparations salées que sucrées: en soupe, au four, en gratin, en jus, en gâteaux…Pour profiter au mieux de ses bienfaits, vous pouvez le consommer en purée.   

Le topinambour  

Légume-racine un peu oublié en automne, le topinambour renferme pourtant des vertus précieuses. Bon pour les intestins, il est riche en fer et en fibres. Tout comme le potiron, il est peu calorique et demeure ainsi un bon allié minceur. Il contient entre autres de la vitamine B1. Avec une saveur proche de celle de l’artichaut, le topinambour peut se manger cru. Il apporte un petit goût de noix aux soupes et aux potages.  

Le fenouil  

Le fenouil est un concentré de minéraux et oligo-éléments, dont le phosphore, le zinc et le magnésium. Grand allié des femmes, il est surtout connu pour lutter contre les déséquilibres hormonaux, grâce notamment à la présence de phytoestrogènes. Il aide également à la digestion et s’avère être un anti-inflammatoire. Consommez-le de préférence cru, en salade par exemple pour profiter de ses atouts santé.
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire