Un restaurant met fin aux mauvais rencards et à l’insécurité

Face aux violences sexuelles que subissent les femmes, le propriétaire de l’Iberian Rooster, aux États-Unis, veut instaurer la sécurité dans son restaurant. Action initiée au Royaume-Uni en septembre 2016, elle a été diffusée sur les réseaux sociaux. Cette campagne vise la protection des femmes, et d’autres pays ont suivi, à la requête des cibles, pour ne citer que les Américains.

Au restaurant Pixabay
Au restaurant

La sécurité avant tout

Le concept de cette initiative est basé sur la sécurisation du restaurant qui est censé être un endroit sûr pour les rendez-vous romantiques. L’établissement est souvent le théâtre de rencontres galantes. Dans ce contexte, les recommandations de sécurité sont affichées sur un écriteau accroché dans les toilettes des femmes.  Cette mesure a été mise en place pour garantir la sécurité de la gent féminine grâce à l’aide du personnel des lieux.

Des codes pour appeler de l’aide

Des codes commandes qui ne figurent pas sur la carte du restaurant permettent de lancer un appel de détresse auprès des barmen et barmaids. Ainsi, « Angel shot » permet de signaler en toute discrétion une menace imminente, et ces derniers restent vigilants. Des extensions traduisent les différentes requêtes. À la demande d’un Angel shot avec du citron, le serveur est tenu d’appeler la police. Une boisson avec des glaçons incitera le serveur à appeler un taxi. En demandant un shot pur, la cliente attend que le serveur l’accompagne jusqu’à sa voiture. Tous 
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire