Tendance culinaire : 4 points sur la crufiture

Avec l’arrivée du printemps, de nouvelles tendances culinaires émergent, dont la crufiture. Il s’agit d’une confiture sans cuisson issue du mouvement rawfood, adaptée à l’alimentation healthy. Découvrez cette tendance qui nous veut du bien en quatre points.

Crufiture Pixabay
Crufiture

Qu’est-ce que la crufiture ?

La crufiture est un moyen de conservation de fruits sans cuisson, ce qui permet par la même occasion de préserver leurs apports nutritionnels. L’ajout de graines de chia dans la préparation est un moyen d’obtenir rapidement des fruits gelés.

Les bienfaits de la crufiture

Les vitamines, tout comme les nutriments sont conservés. Son principal intérêt réside dans la préservation de la saveur des fruits crus. Néanmoins, il faut savoir que si les fruits rouges, les rhubarbes, les abricots, les pêches ou les poires s’adaptent à la crufiture, elle n’est pas recommandée pour les agrumes.

Une préparation facile

1. La méthode artisanale

Il suffit juste d’étaler un mélange de fruits et d’édulcorant (sucre, miel, sirop d’agave ou autres) dans des plateaux en cuivre, d’ajouter quelques graines de chia et de laisser sécher naturellement sous le soleil et le vent. Les graines aident à l’absorption de l’eau dans la préparation. La crufiture est à point lorsque la consistance de la préparation devient gélifiée. Elle se conserve jusqu’à une semaine dans des boîtes hermétiques au frais.

2. 
La méthode Krencher

Écrasez les fruits avec une fourchette puis ajoutez-y un édulcorant. Étalez la préparation sur une plaque, couvrez pour la protéger contre les insectes, et laissez sécher au soleil pendant plusieurs heures. Versez dans des boîtes et conservez 3 jours.

Une recette économique et écologique

Avec cette nouvelle façon de consommer les fruits, vous contribuez indéniablement à la protection de la nature, car cette préparation n’a pas besoin de cuisson, donc pas d’énergie, de gaz ni d’électricité. Bref, la santé dès le petit-déjeuner, à petit prix et écologique s’appelle crufiture !  
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire