Réduire son addition au restaurant

Il n’y a pas de formule magique. Pour réduire votre addition lors d’un passage en restaurant, vous n’avez pas d’autre choix que d’être à l’affut des offres promotionnelles. Vous pouvez également viser les plats servis copieusement pour pouvoir diminuer la commande tout en repartant de l’établissement en ayant bien mangé.

Plateau, addition et dollars
Plateau, addition et dollars

Les offres promotionnelles

Elles sont affichées sur les sites des restaurants, dans leur carte ou à l’entrée. Par ailleurs, des sites spécialisés en restauration, comme ou-dejeuner, tiennent les internautes informés des bons plans restaurants. Et puis, il y a les sites axés sur les réductions (partage de coupons de réduction par exemple) qui constituent un bon moyen de s’offrir des repas à prix réduit. Enfin, les établissements font habituellement connaître leurs promotions au dos des tickets de caisse, notamment en supermarché. Les promotions prennent plusieurs formes. Parmi toutes les possibilités, les réductions sont la formule la plus répandue suivie des plans « un acheté, un offert ».

Les animations autour de la restauration

Les festivals et évènements culinaires et gastronomiques sont souvent l’occasion de bénéficier de repas en restauration à prix très doux. La manifestions la plus populaire est sans doute Tous au restaurant organisé dans le cadre de la fête de la gastronomie. On peut aussi citer les Étoiles de Mougins. Les manifestations régionales sont également propices aux plans restos à prix réduit. On peut citer le Festival de la Gastronomie de Quintin.

Des commandes à passer avec soin

Visez les plats au contenu copieux qui vous permettent de quitter le restaurant le ventre bien rempli grâce à une seule assiette. On conçoit qu’en restaurant le plaisir des palais est particulièrement recherché. Mais on ne peut pas toujours concilier « expérience gastronomique réussie » et tarifs attractifs.
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire