Noël avec Monsieur Eric à l’Atelier St Georges

Ailleurs on a des bûches de noël. À l’Atelier St Georges on a un burger de Noël. Et ce dernier ne porte pas un nom qui sonne très « Christmas ». Ho non ! L’enseigne l’a tout simplement baptisé Monsieur Eric, comme il est d’usage dans sa carte de désigner les compositions par des noms on ne peut plus humains !

Burger de Noël Monsieur Éric L'Atelier Saint-Georges
Burger de Noël Monsieur Éric

Et Monsieur Eric voit le jour à Noël

L’Atelier Saint Georges est un burger house situé dans le 9e arrondissement parisien. L’établissement propose des burgers faits de produits frais et affichant des recettes inédites. Les steaks utilisés en garnitures sont hachés au couteau. Pas mal n’est-ce pas ? Mais jetez un coup d’œil dans ce que l’établissement présente comme son hamburger de Noël et qui répond à l’appellation Monsieur Eric et non St Nicolas ou Santa Claus ou autres noms renvoyant directement à la tradition de Noël. La garniture de Monsieur Eric en revanche a tout du met de Noël.

Composition de Monsieur Eric

Ici on oublie le steak haché et on le remplace par des aiguillettes de canard préparées à la manière artisanale, c’est-à-dire hachées au couteau. Mais que serait un repas de Noël sans foie gras ? L’enseigne ne s’est pas contentée d’un bloc de foie gras déjà préparé. Elle opte pour une escalope de foie gras poêlée qu’elle marie à du chutney de mangue, mariage traditionnel certes, mais dont les papilles ne se lassent pas. Roquette et amandes grillées finalisent la composition, laquelle est disponible pour 19 euros.

Dégustation de Monsieur Eric

Si vous êtes à Paris et que vous êtes tentés, sachez que vous avez jusqu’au 20 décembre pour vivre l’expérience Monsieur Eric. En effet, l’Atelier Saint Georges ferme boutique à partir du 21 décembre et jusqu’au 06 janvier. Pour accompagner Monsieur Eric, l’Atelier Saint Georges propose un brownie maison et une bière Page 24 de Noël. C’est aussi simple que ça !
   
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire