La tendance du souping : exit les toxines !

La tendance détox juicing est désormais révolue, et le souping prend allègrement le relais. La soupe détox, c’est bon pour la santé et le moral… surtout en ces jours encore trop froids.

Souping Pixabay
Souping

Le principe du souping 

Comme son nom le traduit, il s’agit ni plus ni moins que de soupe. Seulement, il s’agit d’une cure de soupes à faire chez soi pour éliminer les toxines. Les légumes destituent les fruits et la centrifugeuse est remplacée par le blender ou le mixeur. Le concept provient des États-Unis, avec comme principe la consommation exclusive de soupe pendant un à sept jours.

Objectif

Le but du souping est d’écarter totalement les soupes industrielles. Cela permet d’éviter la surconsommation de sel ainsi que les produits laitiers, les conservateurs et les additifs alimentaires.  L’idée est aussi de préparer soi-même ses soupes avec des légumes de saison frais et variés pour profiter de leurs propriétés nutritionnelles.

Les avantages du souping

Pourquoi se mettre à l’heure du souping ? Il y a mille et une (bonnes) raisons. La soupe est un repas léger, avec un faible apport énergétique qui peut rassasier sans affamer. Elle apporte de nombreux nutriments à l’organisme, pour ne citer que les vitamines et les minéraux qui optimisent le transit, tout cela grâce à la variété de légumes utilisés.

La soupe est aussi une source d’hydratation idéale, avec environ 300 ml d’eau dans un bol. C’est tout simplement bénéfique pour l’élimination des toxines de l’organisme. Le plus intéressant, c’est que l’ajout de légumes secs et de graines de sésame constitue une antifatigue naturelle efficace.

Les aliments à privilégier

La cure de soupe sert à éliminer toutes les toxines de notre organisme. Pour y arriver, il y a une petite liste de légumes à privilégier (non exhaustive bien sûr) : la betterave, la mâche, les épinards, les radis, les choux, le chou-fleur, l’artichaut, le fenouil, les haricots verts, les poivrons et la tomate.

Deux recettes pour apprécier le souping

Soupe antivirus

Ingrédients pour un grand bol :
- 1 tasse de brocoli haché
- 1 branche de céleri émincé
- ½ fenouil haché
- 1 oignon coupé en dés
- 2 gousses d’ail émincées
- 2 clous de girofle écrasés
- 1 cuillère à café de gingembre et curcuma
- Des feuilles de coriandres hachées
- Huile d’olive
- Sel et poivre

Préparation
1. Chauffez un peu d’huile d’olive dans une casserole à feu moyen. Faites-y rissoler les oignons, le gingembre et le curcuma. Quand les oignons commencent à devenir translucides, ajoutez l’ail, le céleri, les brocolis, le fenouil et la coriandre.
2. Assaisonnez et laissez mijoter 2 minutes, puis ajoutez de l’eau.
3. Faites bouillir, couvrez, réduisez le feu et laissez à nouveau mijoter 20 minutes.
4. Mixez le tout pour obtenir une consistance crémeuse, et servez !

Soupe anti fatigue


Il s’agit d’une soupe riche en vitamines aux saveurs sucrées et exotiques qui aident à estomper la fatigue.

Ingrédients pour 4 personnes :
- 200 g de feuilles de kale en lamelles
- 1 oignon émincé
- 600 g de carottes en rondelles
- 1 bouillon de légumes
- 1 cuillère à soupe de sirop d’agave
- 1 cuillère à café de gingembre râpé
- Le jus d’un orange
- 5 cl de lait de coco
- Un peu d’huile d’olive

Préparation
1. Mettez un peu d’huile d’olive dans une casserole, faites-y revenir l’oignon avant d’ajouter les carottes et le kale.
2. Couvrez d’eau bouillante, puis ajoutez le bouillon ainsi que le sirop d’agave et le gingembre.
3. Faites bouillir et comptez 20 à 30 minutes pour que les carottes cuisent.
4. Hors du feu, ajoutez le jus d’orange et le lait de coco.
5. Mixez et servez !
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire