La Boucherie Végétarienne : 3 raisons d’y mettre les pieds

Auriez-vous imaginé trouver un jour un magasin végétarien qui vend de la viande ? Impossible, diriez-vous. Mais si ! Au 10, place d’Aligre, dans le 12e arrondissement de Paris, La Boucherie Végétarienne sert à ses clients toutes sortes de viandes d’origine végétale. Elle vous accueille tous les jours, du mardi au samedi à partir de 11 heures jusqu’à 18 heures. Si vous n’êtes pas assez curieux pour y aller de votre plein gré, voilà 3 raisons pour vous convaincre.

Façon filet de poulet Boucherie végétarienne
Façon filet de poulet

De la viande végétarienne, ce n’est pas ordinaire

La Boucherie Végétarienne a adopté un concept pour le moins étrange, suite au voyage des propriétaires Isabelle et Philippe aux Pays-Bas. Après avoir découvert que le poulet sans poulet, le bœuf sans bœuf ou le jambon sans jambon existe, ils ont décidé de rapporter cette découverte en France.  Dès lors, ils s’attaquent à la création de leur propre boutique en respectant la fermeté, le goût, la texture et l’aspect des différents types de viande. Vous en serez bluffé.

Des aliments gourmets et healthy

À base de céréales (blé, maïs), d’oléagineux (noix, pistaches, amandes) et de légumineuses (soja, pois, fèves, lentilles), les produits vendus dans les rayons du magasin font le bonheur aussi bien des végétariens que des carnivores curieux. Comme on ne cesse de nous dire que manger trop de viande rouge ou trop de viande grasse est mauvais pour la santé, c’est le moment de changer un peu les habitudes alimentaires sans pour autant perdre le bon goût de la viande.

Une gamme de "viandes végétariennes" très variée

Une large gamme de viandes à base de protéines végétales à cuisiner au four ou à la poêle est proposée. L’établissement propose également des plats à emporter. Nuggets, imitation de filets de poulet ou encore dés de jambon… et tout cela sans une trace de viande animale. 
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire