En 10 Saveurs: une restauration sociale et des plats maison

Depuis le 7 mars 2019, Levallois-Perret accueille le nouveau restaurant En 10 Saveurs. Outre ses plats faits maison, la vraie particularité de cet établissement réside dans ses valeurs auxquels on adhère tout simplement. Une nouvelle vision de la restauration, et surtout l’intégration de personnes souvent laissées pour compte dans le milieu professionnel. On ne peut que saluer l’initiative.

Tarte au restaurant Image par Alanbatt de Pixabay
Tarte au restaurant

En 10 Saveurs : partage, civisme et solidarité

Ce nouveau venu à Levallois-Perret est installé au 39, rue Raspail. Il a pour particularité d’employer sept personnes en situation de handicap mental et cognitif. À l’origine de cette initiative, un couple, Nathalie, présidente de l’association « Grandir à l’école et en société », et son époux Christophe Gerrier. L’équipe est menée par Baptiste Demougeot, vainqueur du concours « Passez votre CAP Pâtisserie avec Michel et Augustin ».

Dans une initiative responsable et solidaire, 10% des bénéfices sont reversés à une association. Le reste est partagé entièrement aux salariés de l’établissement.

Une démarche inclusive, mais pas seulement

Chez En 10 Saveurs, les plats maison priment. Cette enseigne se définit comme un comptoir à tartes, à salades composées et à soupes. Pour les ingrédients, seuls les produits du terroir sont retenus, et ils sont entièrement bio.

Les menus sont adaptés aux différents moments de la journée, depuis le petit-déjeuner jusqu’au dîner. Ainsi, le matin, on peut y déguster des cakes faits maison et des jus de fruits frais. On a aussi le choix parmi un assortiment de boissons chaudes. À l’heure du déjeuner, on peut déguster des tartes, créées en fonction des produits de saison.

Le restaurant est un lieu de rencontres où l’on se laisse attendrir par la spontanéité et l’accueil chaleureux de ses sept employés. Cet accueil se ressent dès le premier contact, et même par ceux qui viennent pour la formule à emporter.
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire