Pôle emploi et la Pataterie en faveur de l’emploi

Actualité de La Pataterie

Pôle emploi et la Pataterie (enseigne spécialisée dans les plats à base de patates) ont signé le mardi 13 mars dernier un accord-cadre national.

Devanture La Pataterie La Pataterie
Devanture La Pataterie

L’enjeu pour les deux parties est multiple

Pour la Pataterie, l’enseigne bénéficie dorénavant  d’un accompagnement pendant ses campagnes de recrutement ce qui lui permettra de mener à bien ses recrutements et de mettre en place une procédure applicable à l’échelle nationale. Grâce à sa nouvelle politique des ressources humaines, la Pataterie compte contribuer à l’instauration d’un contexte favorable à l’emploi en sécurisant le parcours professionnels des embauchés et en  favorisant l’insertion durable des demandeurs d’emploi. D’ailleurs l’enseigne privilégiera les candidats qui pour des raisons sociales ou professionnelles rencontrent des difficultés pour accéder à un emploi.

Ces engagements de la Pataterie servent les intérêts de Pôle emploi

En effet,  un recrutement réussi constitue une première étape vers la sécurisation du parcours professionnel du candidat. En outre, parmi les missions assignées à Pôle emploi  figurent la lutte contre l’exclusion et la discrimination professionnelle.  Sur ce point, les objectifs des co-signataires se rejoignent. L’accompagnement offert par l’organisme à l’enseigne de restauration prendra notamment la forme de dispositifs de formation, ainsi que la mise à disposition d’une diversité de profils (âge, formation, expérience). La Méthode de Recrutement par Simulation sera privilégiée pour chaque campagne, méthode également appliquée par Quick.

Développement du réseau

En 2011, le réseau de restaurants à thème la Pataterie comptait 121 restaurants sous enseigne. Le restaurateur table sur 30 ouvertures d’ici à 2017. Des ambitions qui font naître des besoins de recrutement. On se souvient que Subway et Pôle Emploi ont également le même type d’accord. C’est dire que la restauration rapide est engagée dans les problèmes d’emploi.
Marie
Par

Chez elle, on retrouve à la fois l’amour de l’écriture et la passion de la bonne cuisine. Critique gastronomique en herbe, elle est en recherche permanente de nouvelles expériences culinaires pour ensuite partager ses ressentis avec les lecteurs de ou-dejeuner.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire