Le plus grand fan de Burger King a un restaurant à son nom

Actualité de Burger King

Chez Burger King, on sait faire plaisir. La preuve ? Son plus grand fan français a désormais un restaurant à son nom. Enorme buzz, mais également une stratégie marketing efficace.

Burger Pixabay
Burger

637 commentaires pour un restaurant  

Au mois de décembre 2017, l’enseigne Burger King a publié une vidéo intitulée Joyeux Noël Sullyvan,  devenue rapidement virale, dans laquelle elle offre un restaurant à son plus grand fan français. La firme américaine de retour en France depuis 2012 a souhaité remercier Sullyvan K qui a laissé 637 commentaires sur sa page Facebook française. La surprise s’est déroulée dans la magie des fêtes de Noël. La marque a donc décidé de lui offrir un cadeau sans précédent : un restaurant Burger King à son nom. L’établissement a été « emballé » dans plus d’un kilomètre de tissu, afin de ressembler à un véritable présent.  

« Home of Sullyvan K. »  

Localisé à proximité de Bordeaux, l’établissement Burger King porte le nom de « Home of Sullyvan K. ». Il s’agit du restaurant habituellement fréquenté par l’heureux gagnant. En plus de l’établissement proprement dit, il a également à sa disposition un plateau doré personnel, une table dédiée, un distributeur de serviettes, une boîte de Whooper entièrement personnalisée, et bien évidemment sa propre place de parking. Muni de sa carte gold, il a le privilège de venir y manger gratuitement avec la personne de son choix.

Promouvoir Burger King… autrement  

Grâce à cette campagne plutôt audacieuse, Burger King poursuit sa lancée en invitant ses clients à promouvoir la marque sur les réseaux sociaux. Dans la même vidéo, elle prévoit d’offrir un an de BURGER KING® à celui ou celle qui réussira à commenter le plus la publication. Le gagnant aura droit à un menu au choix par semaine et 4 menus classiques au choix sur un jour de week-end par mois. 28 000 commentaires ont été enregistrés dans les trois heures qui ont suivi la mise en ligne de la vidéo.    
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire