La générosité façon Pedra Alta

Actualité de Pedra Alta

Les clients sont unanimes : les portions sont extrêmement généreuses, copieuses chez Pedra Alta... au point de friser l’écœurement si l’on s’avise, par excès de zèle ou de gourmandise, à finir le plat.

Plateau de fruits de mer chez Pedra Alta Pedra Alta
Plateau de fruits de mer chez Pedra Alta

Des assiettes copieuses et authentiques

Plus particulièrement, les plateaux de fruits de mer surprennent, ravissent, mais aussi inquiètent par la quantité servie. Mais à bien y penser, dans cette enseigne, c’est toute l’âme de la restauration portugaise qui prend corps. Dans les restaurants du Portugal, les portions sont gargantuesques !

C’est une pratique qui y est courante, généralisée. La règle des parts est d’ailleurs déroutante pour un grand nombre de touristes car la terminologie est en formule décroissante par rapport à la quantification : ainsi, une part étant déjà difficile à finir pour une personne, difficile d’envisager de commander une demi-part si l’on n’est que deux ou trois autours de la tables !

Pleine satisfaction pour la clientèle

Pedra Alta, en tant qu’enfant du pays, a bien entendu importé cette coutume de l’excès. Bien sûr, l’objectif n’est pas de « gaspiller », mais de satisfaire la clientèle. On se plaint souvent des restaurants servant des assiettes indécentes de par les quantités à faire pâlir les adeptes d’un régime drastique.

Chez Pedra Alta, on se trouve projeter aux antipodes du minimalisme : ici tout n’est qu’abondance et tout particulièrement leur plateau de fruits de mer. L’abondance se trouve aussi bien dans l’extrême diversité des espèces présentées, mais également dans leur nombre ! C’est dire que le rapport qualité-prix est bien plus qu’excellent !
Elodie
Par

Elle aime tout ce qui rend service à la masse populaire comme les grandes chaînes de restauration rapide organisées en franchise. Elle s’est donc portée volontaire pour parler de ces enseignes où l’on s’offre une sortie restaurant sans se ruiner.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire