Deux raisons de se restaurer chez Léon de Bruxelles

Actualité de Léon de Bruxelles

Il existe une tonne de restaurants indépendants en France et une foule d’enseignes de restauration organisées en chaîne. Alors, pourquoi choisir spécialement Léon de Bruxelles en ce mois de la Chandeleur et de l’amour ? Parce que sa carte contient deux éditions limitées, deux recettes authentiques qui méritent d’être expérimentées et qui feront à coup sûr vibrer vos papilles.

Moules et gauffre chez Leon de Bruxelles Léon de Bruxelles
Moules et gauffre chez Leon de Bruxelles

1re raison : des Moules et un produit de terroir

Dans les 77 restaurants appartenant à Léon de Bruxelles, il y a 4 façons de cuire les moules : en cocotte, en papillote, à la plancha et gratinée. Depuis fin janvier, l’enseigne propose une nouvelle version de préparer ses moules en cocotte. Elle mise sur le Maroilles pour offrir à sa clientèle une nouvelle expérience gustative ! La recette donne immédiatement envie : les moules bénéficient de la texture et de la saveur du fromage de Maroilles, en mariage de saveurs relevé de celles de l’échalote et du vin blanc. L’ensemble repose dans une épaisse et onctueuse flaque de crème fraîche. Et pour ceux qui en veulent encore plus, ils peuvent commander une version gratinée de ce plat éphémère.

2e raison : un dessert pour lequel on en redemandera

À la base, il y a une gaufre qui croustillera sous vos dents. Cette gaufre est surmontée de deux boules de glace : l’une à la vanille et l’autre à la fraiche. Puis, on a droit à un nuage de crème fouettée. Et pour finaliser la préparation, l’équipe Léon de Bruxelle parsème la préparation de rondelles de bananes fraîches, d’amandes grillées et y verse une sauce au chocolat. Avec une telle description, il est difficile de dire non !
Elodie
Par

Elle aime tout ce qui rend service à la masse populaire comme les grandes chaînes de restauration rapide organisées en franchise. Elle s’est donc portée volontaire pour parler de ces enseignes où l’on s’offre une sortie restaurant sans se ruiner.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire