Des sandwichs équilibrés, oui ils existent !

Actualité de Mc Donald'sActualité de KFC

Les conclusions d’une étude NPD C réalisée en 2008 montrent que la formule Take Away a la cote auprès des personnes qui « déjeunent dehors ».

Sandwich garni de crudités mondial-infos
Sandwich garni de crudités

Les sandwiches très prisés à l'heure de la pause-déjeuner

La crise aidant, le segment de la sandwicherie ne s’est jamais si bien porté qu’aujourd’hui. De fait, aucun lieu de restauration n’est épargné : les sandwiches sont visibles derrière les vitrines et, plus discrètement, proposés dans bien de cartes de fast-foods (dont Subway le premier), restaurants, pâtisseries, boulangeries, pizzerias, grande surface… À la mi-journée, tiraillé par la faim, beaucoup se jettent sur les sandwiches dans l’espoir de tenir jusqu’au soir sans aucun autre grignotage. Ils n’ont pas tout à fait tort, à condition de choisir le bon sandwich, celui que l’on qualifie d’équilibré et qui pourra rassasier suffisamment longtemps.

Caractéristiques d'un sandwich peu calorique

Si le sandwich classique est riche en protéine, pour qu’il soit équilibré, il doit intégrer dans sa composition des crudités (une feuille de salade ne suffit pas). Les protéines ne sont pas forcément mauvaises, à condition de privilégier les sandwiches à base de viande maigre (McDo par exemple commence à réduire le taux de gras dans ses viandes), de volaille (KFC propose tout un éventail de choix) et les œufs. Les charcuteries sont à éviter autant que faire se peut. Sur le choix du pain, l’idéal serait du pain complet, car son assimilation par l’organisme se fait plus lentement que la baguette. Quant au pain de mie, son index glycémique est élevé. D’où la nécessité d’en consommer de façon modérée. Autre inconvénient, il est mou or un aliment trop mou entraîne une mauvaise mastication, ce qui est déconseillé si l’on souhaite manger équilibré et de façon saine !   Photo : 
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire