Del Arte revisite ses classiques jusqu’au 12 mars

Actualité de Del Arte

Avec 165 restaurants fin 2016 et un objectif de 250 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2017, Del Arte est indéniablement l’une des plus importantes chaînes de restaurants en France. À cela s’ajoutent des recettes devenues cultes pour les clients fidèles du réseau. Jusqu’au 12 mars, l’enseigne revisite justement 4 de ses grands classiques pour le plaisir des papilles.

Calzone Caesar Del Arte
Calzone Caesar

Quatre spécialités italiennes devenues atypiques

Il existe des recettes qui ont traversé le temps sans prendre une seule ride, comme la salade Caesar ou encore les pâtes à la carbonara. Si ces classiques de la cuisine italienne figurent à la carte de la chaîne Del Arte depuis longtemps, elle a décidé de les revisiter à sa sauce.

Vous avez jusqu’au 12 mars pour commander un Calzone Caesar, garni d’émincés de poulet, de pancetta et de mozzarella, et accompagné de salade avec copeaux de fromage. Ou vous pouvez vous laisser tenter par le Mezzelune alla carbonara, des pâtes farcies de fromages italiens et de bacon, à la façon d’un ravioli. Cette autre spécialité est arrosée d’une crème au fromage et agrémentée de chips de pancetta. Autre variante de ces raviolis, la Girasole alla bolognese est préparée avec de la viande de bœuf et de porc, à déguster avec de la sauce tomate. Enfin, il y a le parmentier de polenta et effiloché de bœuf au Chianti.

Et en dessert ?

Pour terminer le repas sur une note gourmande, le spécialiste de la cuisine italienne propose depuis le 19 janvier le mariage surprenant du chocolat et des agrumes à travers quatre gourmandises : une tartare d’ananas et sorbet citron de Sicile, du chou chocolat-orange, du moelleux au chocolat cœur orange et glace chocolat blanc, du mini moelleux au chocolat et coulis d’orange (avec café ou thé gourmand).      
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire