Bientôt un premier restaurant franchisé pour Léon de B

Léon de Bruxelles est une chaîne de restauration spécialisée dans les moules. Elle a également lancé un autre concept baptisé Léon de B, plus ciblé et urbain. Cette nouvelle enseigne ouvrira son premier restaurant franchisé à la fin de ce mois de novembre à Reims.

Léon de B Léon de B
Léon de B

Léon de B, la petite histoire

Léon de B est un concept né de la chaîne de restauration à thème Léon de Bruxelles. Si son aïeul, baptisé « La friture Léon » a été fondé en 1893 à Bruxelles, le nouveau concept de Léon de B a vu le jour 120 ans après, soit en 2013. Il s’agit d’un concept urbain développé par Olivier Leblanc qui privilégie la fréquentation multi générationnelle.  Son objectif est de générer un déploiement peu coûteux en pleine ville, en adaptant le concept aux attentes de chaque quartier où il s’installe. Selon toujours son développeur, il se veut à la fois restaurant, bar, snacking et after work. Sa clientèle cible ? Les jeunes et les urbains. Il veut apporter à l’enseigne une touche de modernité en transformant les établissements de frites belges, tout en préservant l’ADN du groupe. 

Le premier établissement Léon de B s’est installé au 41, rue Mercière à Lyon. Le second a vu le jour en  2016, au 183, boulevard Macdonald, dans le 19e arrondissement de Paris. Le titre de l’Enseigne d’Or 2017 a été décerné à ce concept dans la catégorie architecture, en reconnaissance des efforts de l’enseigne pour améliorer ses infrastructures.

Et de 3 pour Léon de B

Le nouveau concept de Léon de B sera mis à l’épreuve à partir du 30 novembre prochain. Ce sera le premier établissement franchisé de l’enseigne, mais le troisième restaurant de Léon de B. Il sera installé à Reims, 83 Places Drouet d’Erlon, avec une carte courte, composée d’une sélection de moules fraîches, de fish & frites à base de poissons frais, et surtout de bières brassées. Le restaurant est aménagé sur une superficie de 2 700 m². Avec ce nouvel établissement, 25 emplois en CDI sont créés. La gérance revient à Eric Dujourd’hui, Président Directeur général de l’entreprise Holding RD Finance. Il est le premier franchisé recruté par la marque. Il a déjà un CV bien rempli, notamment avec ses restaurants franchisés de Burger King, et surtout grâce à ses activités visant le développement des restaurants dans la région Champagne.

Les points forts de Léon de Bruxelles

Léon de B bénéficie des expériences de l’enseigne mère, Léon de Bruxelles, qui compte déjà 81 restaurants en propre, et 6 millions de clients annuels dans l’Hexagone. L’enseigne ambitionne d’évoluer en franchise à partir de cette année pour renforcer sa position de leader sur le marché de la restauration à thème. Elle a une longueur d’avance face à ses concurrents grâce aux animations qui permettent aux familles de s’amuser en toute convivialité, pour ne citer que les réductions jusqu’à 10 € sur les repas. Les consommateurs ont aussi l’avantage de déguster des moules fraîches soigneusement sélectionnées et cuisinées de différentes façons : en cocotte, gratinées, en papillote, etc. Tous les plats sont également à base d’ingrédients frais, avec une cuisine élaborée sur place.  
Elodie
Par

Elle aime tout ce qui rend service à la masse populaire comme les grandes chaînes de restauration rapide organisées en franchise. Elle s’est donc portée volontaire pour parler de ces enseignes où l’on s’offre une sortie restaurant sans se ruiner.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire