Baromètre Nutritionnel de la Restauration Rapide

Actualité de NooïActualité de SubwayActualité de Jour

L’agence Nutritionnellement, en partenariat avec l’Oqali, a dévoilé les conclusions de la 3è édition du Baromètre Nutritionnel de la Restauration Rapide lors du Sandwich & Snack Show 2012.

Logo de l’agence Nutritionnellement L’agence Nutritionnellement
Logo de l’agence Nutritionnellement
Cette 3e édition du Baromètre Nutritionnel de la Restauration Rapide n’a pas dérogé à la philosophie des anciennes éditions qui consistait à observer et analyser l’évolution de l’investissement nutritionnel des enseignes de restauration rapide en France. Audrey Aveaux, directrice de Nutritionnellement, a présenté les tendances et enseignements tirés de ce Baromètre Nutritionnel.

Des améliorations

Les enseignes de restauration rapide intègrent de plus en plus la problématique de la nutrition dans leur fonctionnement. Cette implication se vérifie dans leurs nouvelles offres produits, la mise en œuvre d’une campagne d’information nutritionnelle qui profite aux consommateurs, le choix de la diversité alimentaire (viandes, fruits, légumes...) et la place de plus en plus importante accordée à l’équilibre nutritionnel dans les recettes et l’établissement des menus. Ainsi, 24% des enseignes de restauration rapide ont adopté fin 2011 un concept nutritionnel contre 20% en 2010. Une enseigne sur quatre a établi une charte nutritionnelle. Des informations sur l’équilibre alimentaire sont présentées sur 28% des sites internet alors que cette proportion était de 11% en 2009. Enfin, les préoccupations écologiques sont grandissantes chez les enseignes : 7 % des établissements en tenaient compte en 2009, 13% en 2010 et 38% en 2011. Audrey Aveaux précise toutefois qu’il ne suffit pas d’intégrer des produits bios dans les menus pour pouvoir se targuer de proposer une offre équilibrée et d’une excellente qualité nutritionnelle. Il n’en demeure pas moins que cette initiative est louable puisqu’elle agit sur la santé du client.

Des insuffisances

L’investissement nutritionnel est différent selon que l’enseigne est une chaîne ou un indépendant. L’action des indépendants est beaucoup plus concrète puisqu’elle consiste à créer des offres réellement équilibrées. De leur côté, les chaînes se cantonnent dans leur majorité à l’information nutritionnelle. Les offres de fruits ou équivalent sans sucres ajoutés sont insuffisantes. Encore 46% des enseignes proposent des panures et des fritures dans leurs cartes. Enfin, seulement 3% des enseignes proposent des exemples de menus équilibrés pour les adultes.

Quelques enseignes citées en exemple

Pour la diversité de leur offre produit (se traduisant dans leur slogan) : Subway (« c’est bon d’avoir le choix »), Ankka (« composez votre salade sur mesure »), Jour (« composez votre salade sur mesure parmi nos 6 Bases, 42 Toppings et 8 sauces »). Pour le menu : Nooï propose trois types de menus diet à savoir « L comme Ligne », « J’ai faim » et « Energie ».
Pour la communication : Chez Exki une information nutritionnelle, sous le nom d’EKiLIBRE, est à la disposition des clients aussi bien dans les restaurants que sur internet.
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire