3 enseignes de bagels qui recrutent des franchisés

Si la restauration rapide connaît une forte croissance contrairement à la restauration à table, c’est parce que les enseignes se livrent bataille pour proposer les produits tendance du moment, burgers, frites et surtout bagels. Pour ceux qui veulent investir sans pour autant prendre de risques, trois enseignes de bagels recrutent des franchisés partout en France.

Bagel Pixabay
Bagel

BChef

Le concept BChef est assez simple : proposer des bagels, frites et burgers  ludiques dont les clients pourront en choisir la garniture à partir d’une cinquantaine de produits frais proposés. L’enseigne propose une longue carte de ses propres créations au goût inimitable. En véritable Coffee house, pâtisseries américaines, boissons chaudes,  milk shakes et smoothies figurent aussi au menu.

L’enseigne se démarque avec ses locaux confortables et modernes où les clients peuvent se retrouver en toute convivialité. Pour devenir franchisé, il faut justifier d’un apport personnel qui va dépendre de vos projets. Pour un local de 20 à 40m² (idéalement situé dans les galeries commerciales, gares et aéroports), l’apport personnel est de 150.000 à 180.000 euros. Pour 80 à 160m² (en centre-ville, galeries commerciales, zones de bureaux), il faut 200.000 à 280.000 euros. Pour le format XL qui va de 180 à 250m² (en centre-ville, zones de loisirs), l’apport personnel est de 300.000 à 380.000 euros.

BChef propose à ses franchisés un investissement à risque limité dans une enseigne qui a réuni 15 franchisés en 18 mois. Comme l’expérience en restauration n’est pas obligatoire, l’enseigne promet un accompagnement personnalisé dès le choix du local jusqu’à quatre jours après ouverture en passant par une formation de quatre semaines au siège pour le gérant, une formation de l’équipe si besoin, l’établissement d’un plan marketing de lancement ainsi que l’aménagement des locaux.

Bagel Corner

Le concept Bagel Corner, c’est proposer un large choix de bagels préparés avec des produits frais devant les clients à un prix intéressant allant 7,9 à 8,9 euros. Sur une surface de 40 à 70m², le but est d’optimiser le rendement au m².

L’enseigne compte aujourd’hui une vingtaine de restaurants éparpillés partout en France.  Pour ceux qui veulent embarquer dans l’aventure, Bagel Corner propose trois modules de boutiques en fonction de l’apport  du futur franchisé : le kiosque de 7 à 9m², 20m² et 40 à 70m². Le local est idéalement situé en centre-ville, dans les zones de bureaux avec un important flux piéton, ou dans une rue où une ou plusieurs enseignes de restauration rapide sont déjà implantées.

L’expérience dans la restauration n’est pas obligatoire pour les candidats. Toutefois, les qualités managériales et commerciales sont des impératives. Les franchisés ont droit à une formation de 10 jours pour s’imprégner de l’esprit Bagel Corner ainsi qu’un suivi  tout au long de l’année.  Ils doivent aussi justifier d’un apport  de 50.000euros.

My Bagel

L’enseigne My Bagel propose une tout autre expérience à ses clients : jouer aux chefs en choisissant eux-mêmes les ingrédients de leurs bagels à partir d’un large choix de produits frais. L’enseigne s’engage également à présenter au menu un large choix de bagels créés par la maison à prix séduisants.

Plus que de simples locaux, les restaurants My Bagel, au décor épuré  et chaleureux, sont de véritables lieux de ressources pour les clients. Pour devenir franchisé, il faut un local idéalement situé dans un centre commercial  ainsi qu’un apport de 30.000 euros. Pour perpétuer son savoir-faire, l’enseigne propose à ses nouveaux franchisés 4 semaines de formation initiale, 2 semaines de formation continue, une assistance de 3 jours à l’ouverture du restaurant ainsi qu’une équipe de 12 personnes mise à disposition du franchisé. 
Elodie
Par

Elle aime tout ce qui rend service à la masse populaire comme les grandes chaînes de restauration rapide organisées en franchise. Elle s’est donc portée volontaire pour parler de ces enseignes où l’on s’offre une sortie restaurant sans se ruiner.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire